· 

Découvrir un métier : Coach Parental

Bonjour à tous et à toutes, 

 

Aujourd'hui je souhaite vous faire découvrir le métier de Coach Parental, un titre qui peut surprendre... et pourtant un métier humain, un métier d'écoute, un métier d'accueil, un métier pour nous aider à comprendre nos enfants...

 

Claire MARSOT, l'atelier des émotions, est coach parental, familial et professionnel, psychopraticienne et conférencière, spécialiste de la relation enfant /adulte. Elle est également formatrice des futures coachs Filliozat.

Elle a été ma formatrice lors du stage Filliozat "Approche empathique de l'enfant" que j'ai suivi en Février 2020. Un stage passionnant, qui m'a changé!

Elle a accepté de répondre à mes questions.

 

 

Je vous laisse découvrir notre échange :

 

"Bonjour Claire, merci de me recevoir dans ton Atelier, ça me fait plaisir de te revoir et de partager aujourd'hui avec toi, ton parcours, ton métier...

Claire, avant d'être Coach, tu es maman. Maman de 3 enfants, qui sont grands maintenant je crois ?"

"Je te remercie. Je suis heureuse de faire connaitre ce métier, car coach parental n'est pas encore un métier reconnu, nous en sommes entrain de le faire reconnaitre, de tout faire pour!

 

Oui, je suis maman et passionnée des relations humaines, de l'humain, même gamine j'aimais déjà ça!

J'ai 3 grands enfants de 15 à 22 ans. 2 filles et 1 garçons."

 

" Tu connais donc bien les moments galères des parents !"

"Ohh oui, je connais bien : garçon, fille, petit, ado... j'ai vécu tout cela en tant que mère."

 

"Qu'est ce qui t'a amené à devenir Coach parental ? Tes enfants, ton histoire, ton envie de partager, d'aider ?"

"Initialement, je voulais être psychologue, j'ai fait une licence... et je trouvais ça très généraliste. Je ne me sentais pas à l'aise pour faire ce métier, j'ai quand même travaillé à fond pour avoir ma licence... puis j'ai fait un job avec des enfants sourds, j'ai beaucoup aimé, alors je me suis penchée sur l'enseignement spécialisé, ça m'intéressait!

 

Je suis devenue Enseignante en maternelles; j'ai perdu un peu de vue l'enseignement spécialisé car j'ai eu mes enfants. J'adorais le contact avec les familles => les soutenir, les accompagner... mais ça n'était pas ma place en tant qu'enseignante, et l'institution avait un coté maltraitant à mon goût...  Enseigner à 30 élèves, avec des contraintes matérielles et dans la relation avec les élèves.. ça ne correspondait pas à ma vision des choses... moi j'avais envie d'écouter les enfants, pas de les punir!

Ma fille était en CP et ça ne se passait pas bien tout avec sa maitresse, et j'ai découvert le livre "Au cœur des émotions de l'enfant" (Isabelle Filliozat)...
Et I. Filliozat explique que si ça ne va pas à l'école
on peut changer l'enfant d'école!! Ca a été libérateur pour moi! J'ai osé le faire!

 

Puis, je suis devenu animatrice d'ateliers Faber & Mazlish.

 

 J'ai découvert Isabelle Filliozat, je me suis alors renseignée sur la formation de Coach parental Filliozat... C'était comme un rêve à atteindre. Puis j'ai compris que c'est ça que je voulais faire!

 

J'ai commencé la formation, j'ai osé!

Je suis devenue Assistante maternelle pdt 3 ans, et ça a été mon "laboratoire d'expérience"! J'avais organisé mon temps d'Assistante maternelle, pour pouvoir faire ma formation en parallèle.

2 années sans vacances, sans m'arrêter, en étant à fond.... puis j'ai lancé mon activité mais j'ai tellement travaillé sans répit que j'ai eu un coup de mou... Ca m'a rappelé à l'ordre... prendre le temps! de se faire connaitre, prendre le temps pour soi! J'y suis allée un peu brut de forme, sans même faire une étude de marché, de toute façon j'avais envie de faire ça!

 

Je suis devenue coach Filliozat, puis conférencière, et psychopratricienne (accompagnement des enfants et des adultes) et je me suis spécialisée dans la relation parent / enfant car pour moi c'est un travail sur l'avenir, même si je travaille aussi ponctuellement avec des adultes.

Aujourd'hui je suis également formatrice des coachs parentaux Filliozat et j'assure la supervision des coachs."

 

"Peux tu nous en dire plus sur le métier de coach parental Filliozat, qu'est ce que cela t'a apporté humainement, professionnellement et personnellement ?"

"Dans ma relation aux autres : ça m'a apporté une compréhension de comment fonctionne les humains : moi et les autres....

Et puis je n'ai plus peur des conflits, plus peur de la colère, celle de l'autre et la mienne, d'ailleurs je trouve hyper intéressant de parler avec des gens qui ne sont pas d'accord, car c'est très constructif.

 

Après j'ai fait des thérapies personnelles, car pour accompagner des gens dans ce métier, il faut être en paix avec sa propre histoire."

 

"Comment définirais tu le métier de coach parental?"

"Le mot coach je ne l'aime pas trop, car il un sens un peu flou...

Coacher, c'est aider quelqu'un à chercher des solutions, l'aider à trouver ou lui apporter des outils, mais en coaching on apporte pas de conseils.

Donner plusieurs outils pour favoriser le pouvoir personnel, on est dans un travail où on facilite la réflexion de la personne pour éclairer sa problématique, mais on ne fait pas le travail à sa place, on lui permet de se remettre en route quand il y a un moment où ça bloque...

Quand on me demande "est ce que c'est bien ce que je fais ?, je ne réponds pas, je questionne la personne : "Et vous qu'en pensez vous ?".

 

Un parent qui se sent perdu a besoin qu'on lui donne du pouvoir personnel, et non de quelque chose qui lui dit quoi faire... Il s'agit de permettre à la personne de changer de regard ou d élargir son regard pour l'aider à prendre conscience...."

 

Je ne travaille pas qu'avec le mental, je leur fais vivre des choses avec leur enfant sans forcément expliquer... Par exemple, je propose de faire un jeu et je demande à chacun (enfant et parent) de dire une règle, ça permet de voir comment chacun accueille une règle... 

Ou des jeux de bagarre.... qui aident à découvrir notre force, à exprimer notre agressivité dans un cadre, avec des règles (regarde, j'ai des frites en mousse dans le cabinet!)"

 

"Mais concrètement, quelle est la valeur ajoutée pour une famille de rencontrer un coach parental ? C'est pas si facile de venir toquer à ta porte..."

"On apprend pas à devenir parent, on le découvre et on devient parent avec notre propre histoire... et souvent les parents ont du mal à s'entendre sur le fait de passer le pas de rencontrer un coach parental.

La valeur ajoutée à mon sens, c'est de retrouver un connivence éducative, on est partenaire, on fait équipe, même avec les enfants...

La famille vient, il y a un problème... tout le monde en a marre, tout le monde est d'accord pour que ça change... Ils viennent pour que tout le monde puisse retrouver sa place, tout le monde est écouté, les besoins de chacun : parents comme enfants.

Rencontrer un coach permet aussi de faire le point : qui on est comme parents et ce qu'on veut, ce qu'on ne veut plus... 

On vient voir un coach parental quand on a besoin de quelqu'un qui nous permette de prendre du temps pour se poser. A la maison, plongé dans la quotidien ,on a pas forcément le temps de faire des "réunions éducatives", on a pas non plus écrit un "projet éducatif"...  

 

Les familles qui viennent se sentent généralement soulagés, car ils ne sentent pas jugés, on est comme tout le monde, on est là pour comprendre...

Je trouve qu'il y a une pression énorme sur le rôle de parents.

De plus, je respecte les valeurs de chaque famille, même si j'ai mon approche.

 

Tu vois, les parents se sentent soulagés de savoir que c'est pas que chez soi qu'il a des soucis!

Quand on a un problème on croit être seul avec ce problème et on a l'impression d'avoir mille regards sur nous... on peut avoir honte, peur...

Avoir accès à des groupes d'échanges entre parents ou ton blog est un support de 1er niveau. Cela permet de se sentir appartenir au monde des parents et de partager que ce n'est pas facile d'être parents... et ça peut aider à passer le cap de toquer à la porte d'un coach parental."

 

" Qu'est ce que tu adores dans ton métier?"

"Justement, en te relatant mon parcours, j'étais entrain de me dire que j'adorai mon métier!!

J'adore voir, percevoir l'amour perceptible entre des parents et des enfants, être témoin de ça c'est beau, ces émotions partagées... même quand c'est difficile, être témoin de cette connexion entre parent et enfant...ça me motive, c'est extraordinaire...

Tu vois, mon atelier pour moi c'est offrir cet espace là pour ça... c'est rare parfois pour les parents d'avoir 1 heure complète à consacrer à leurs enfants.

On passe des moments extraordinaires, on passe des rires au larmes.... des ados qui ont besoin de se lâcher... ici tout est possible.

Je crois que les gens partent plus légers, et se sentent plus libres de se sentir eux même! "

 

"Et qu'est ce que tu détestes? Qu'est qui est la plus difficile?"

"La partie paperasse!!! LOL"

 

"Si une famille ressent le besoin de rencontrer un coach parental, quelle est la fourchette de prix à laquelle on peut s'attendre?"

"Ca dépend des régions, entre 50 et 80€ / heure.

Tu sais, moi j'accueille tout le monde, et pour moi l'argent ne doit pas être un frein, on peut trouver des arrangements.

Je regrette que ça ne soit pas pris en charge, mais j'ai espoir!"

 

"Je te remercie Claire pour le temps que tu m'a consacré, et j'espère par cette interview faire découvrir ce métier, qui est avant tout humain!"

 

Retrouver Claire Marsot :

- sur Facebook : https://www.facebook.com/clairemarsot42

- Sur son site Internet : https://www.latelierdesemotions.com/?fbclid=IwAR0G3PCsblFevwXJbZW8WuE9kIpqWbRer0FKodpEwGY8KrIJ2AYB7CTniqc

 

Claire a également co-écrit un carnet Filliozat pour les enfants :"J'appends mieux" (dès 8 ans). Il me tarde d'en faire profiter mes enfants! Il est à découvrir ici : Les carnets Filliozat - J'apprends mieux ! Tous les secrets de mon cerveau - broché - CLAIRE MARSOT, CELINE CHESNEL-AMOKRANE, Auriane Bui - Achat Livre | fnac

 

Claire a également contribué à l'écriture de l'article : Fratrie : Comment gérer le mode bagarre (https://www.specialitedunemaman.com/fratrie-bagarre/).

 

Vous souhaitez devenir :

- Coach parental du réseau Filliozat : Contactez Filliozat & co : https://www.filliozat-co.fr/devenir-coach-parental/

- Animatrice Faber & Mazlish : https://www.auxeditionsduphare.com/animatrices-et-animateurs/devenir-animatrices-animateurs-faber-mazlish.html

 

A bientôt!

Elicheva

 

(nota : les photos, images et logo ont été partagés dans cet article avec l'accord de Claire Marsot, qui en est propriétaire et en ce sens dispose de droits d'auteurs.)

Écrire commentaire

Commentaires: 0