· 

Grossesse : Préparer l'ainé à l'arrivée de bébé

Bonjour les mamans et les papas,

 

Devenir grand frère ou grande sœur... whaou! une sacrée aventure qui attend nos enfants!

 

Du point de vue des adultes de l'entourage, on rencontre toujours un fort enthousiasme autour de la grossesse, du bébé à naître... on parle beaucoup du bébé... Certains vont même demander à l'ainé : "tu es content de devenir grand frère?"... un peu maladroit n'est-ce pas... car l'ainé lui, il ne sait pas ce que c'est d'être un grand frère (ou une grande sœur)... il n'a pas même pas trop compris cette histoire de grossesse... 

 

Alors, si nous nous penchions plus sur ce que ressent l'ainé... si on se mettait à sa place pour tenter de l'accompagner au mieux dans ce grand chamboulement de vie à venir...

 

 

Je vous propose ci-dessous, quelques pistes de réflexion. Bien sûr, on adaptera nos propos en fonction de l'âge de l'enfant. Sachez, que même très jeune, on peut expliquer des choses à l'enfant et l'accompagner à comprendre ce qui se passe.




 

1/ Quand annoncer la grossesse à mon enfant ?

L'ainé, quelque soit âge, a remarqué des changements de comportement autour de lui... maman est plus fatiguée, peut être moins disponible... papa et maman chuchotent des choses.. Mais que se passe t-il?...

Les enfants remarquent vite tous ces petits changements de comportement, sans pour autant les comprendre!... C'est pourquoi, de mon point de vue, il est intéressant d'expliquer à l'ainé (même si il est jeune) que maman a un bébé dans son ventre très tôt dans la grossesse. Cela est mon point de vue!

Certains parents préféreront attendre la 1ère écho, les 3 mois donc. Je le comprends tout à fait, car après la 1ère écho la "viabilité de l'embryon" (pardon pour cette expression) est quasi assurée! Dans ce cas, je vous conseille, d'expliquer à minima à l'ainé que maman se sent fatiguée actuellement, que papa et maman vont lui expliquer bientôt pourquoi... enfin, ne pas le laisser avec ses interrogations et ses incompréhensions de voir des comportements qui changent autour de lui.

 

2- C'est quoi un bébé?

Quand on annonce à l'ainé que maman a un bébé dans son ventre... il se demande surement :"c'est quoi un bébé?!"... 

On peut alors lui montrer des photos de lui quand il était bébé. Si dans l'entourage des amis ou de la famille ont des petits bébés, c'est aussi une bonne occasion de lui expliquer à quoi peut bien ressembler un bébé, ce petit être fragile, qui ne sait encore quasiment rien faire!

 

3- C'est quoi la grossesse? 

Il existe des livres pour enfants qui expliquent la grossesse, le fait que bébé grandit dans le ventre, combien de temps ça dure, comment a débuté la grossesse...

Je vous propose en fin d'article quelques livres pour accompagner nos enfants.

 

D'autre part, les applications, de type Grossesse+ proposent une évolution sous forme d'images de synthèse du bébé, et pour l'ainé c'est vraiment très rigolo!

 

Selon son âge l'ainé peut avoir des questions plus ou moins techniques sur la grossesse : A quoi sert le cordon ombilical? Est ce qu'il fait pipi dans ton ventre? Comment on fait un bébé? ... toutes ses questions sont passionnantes, je vous invite à donner des réponses les plus vraies possibles, bien sûr adaptées à l'âge. (les livres sont d'une bonne aide!).

 

D'autre part, la grossesse n'est pas l'exclusivité des humains! Il peut alors être intéressant de lui montrer dans son environnement d'autres espèces, qui sont en grossesse (chienne, jument,...).

 

4- Ca dure longtemps la grossesse ?

Du point de vue de l'enfant? ouiiii c'est long!... et d'un coup le bébé sort du ventre de maman... du jour au lendemain, alors que ça fait des mois qu'on l'attend! 

Pour le faire patienter, et en fonction de son âge, on peut créer un calendrier des semaines de grossesse par exemple, et on coche chaque semaine passée. On peut également l'impliquer dans la mise en place de la chambre de bébé, l'achat des vêtements... 

Demander à l'ainé aussi, si il est d'accord pour donner ses vêtements de bébé à son petit frère ou sa petite sœur, ou si il est d'accord pour lui offrir un de ses nounours... enfin, des idées pour l'impliquer, le rendre acteur...

 

5- Pourquoi tu es fatiguée maman?

L'enfant voit maman fatiguée, émotive, son corps qui change... On peut expliquer à notre enfant que notre corps travaille jour et nuit pour faire grandir ce bébé. Moi j'aime bien leur dire que mon ventre est comme un chantier, en construction, comme si il y avait plein de petits ouvriers qui travaillent jour et nuit pour faire grandir leur petit frère.

Une astuce consiste à dire à l'ainé que maman est fatiguée car son corps travaille beaucoup, ne pas lui dire que c'est à cause de bébé qui grandit... il pourrait comprendre que c'est la faute du bébé si maman est fatiguée, voyez?

 

5- Et il va naître où? Comment?

Il me semble important d'expliquer à l'enfant comment le bébé va naître, et où. Si le choix se porte sur un accouchement en maternité (ou en maison de naissance) (on évite de parler de l'hôpital, car l'hôpital du point de vue de l'enfant c'est pour les malades!), on peut expliquer ce qu'est la maternité, cet endroit où les mamans sont accueillies pour donner naissance à leurs bébés. On informe aussi l'enfant que maman restera quelques jours en maternité pour s'assurer que bébé et maman vont bien. 

Si vous optez pour un accouchement à domicile, lui expliquer le déroulement des évenements, la venue d'une sage femme, éventuellement d'une doula...

 

Le travail peut commencer en présence de l'enfant, il est à mon sens intéressant de lui expliquer que le corps de maman se prépare pour que bébé sorte de son ventre. Car bébé toque à la porte! Et parfois, maman peut sembler "avoir mal", car son corps lui indique comment accompagner bébé vers la naissance.

 

6- Et comment il sort du ventre? Elle est où la porte?

A chacun de voir l'explication que nous souhaitons donner à notre enfant.

Selon son âge, on peut tout à fait expliquer la réalité à l'enfant.

 

7- Et moi, je viens à la maternité avec toi?

L'enfant a besoin de savoir où il sera pendant l'accouchement et avec qui, et si il vient pendant l'accouchement, si il est gardé par une nounou, un parent...

On peut alors lui dire que quand bébé sera prêt à sortir, seul papa accompagnera maman, lui ira avec papi/mamie ou la nounou (par exemple), car c'est pas très passionnant la naissance, il risque de s'ennuyer alors que chez papi/mamie ou avec la baby -siter, il pourra jouer tranquillement.

Il sera surement très heureux et enthousiaste de savoir que le bébé arrive bientôt! Pour autant, je vous recommande de maintenir le plus possible son planning habituel : Etre gardé dans des environnements habituels, il peut aller à l'école, à la nounou, ... le temps sera moins long pour patienter avant de rencontrer bébé. De plus, la venue de bébé ne doit pas remettre en cause ses habitudes, ce sont des repères pour lui.

Dans le contexte actuel, les ainés ne seront malheureusement pas acceptés en visite en maternité, une rencontre en visio peut être une alternative. La demande d'un séjour court, si cela est possible, est à mon sens à favoriser.

 

 

8- Et quand bébé sera là, comment ça sera la vie ?

Tout va changer quand bébé sera là, chaque membre de la famille devra retrouver sa place.. Et puis ce petit bébé, ne sait rien faire, il a beaucoup de besoin de maman... il ne sait pas jouer encore, ça peut être décevant pour l'ainé, surtout si les adultes de l'entourage ont insisté pendant la grossesse en lui disant qu'il aura un copain de jeu... ben non, au début non, au début ce petit être fragile ne sera pas en capacité de jouer avec son ainé. Il est bon de le prévenir pendant la grossesse.

On peut aussi inviter l'ainé (même très jeune) à nous aider à nous occuper de bébé, par exemple en apportant les cotons ou la couche ou le liniment,... en regardant le bain, et même en lui lavant un pied! L'ainé sera heureux de s'occuper de son petit frère, et se sentira responsabilisé et valorisé.

 

Petit conseil : si vous avez allaité l'ainé, je vous conseille de lui expliquer dès la grossesse que bébé va téter les seins de maman... Car lorsqu'il verra son petit frère ou sa petite sœur au sein pour la première fois, l'ainé peut se sentir mal à l'aise... Ce sein nourricier et câlin était le sien jusqu'alors, et voilà que bébé se l'approprie? La réaction de l'ainé peut être vive... alors, maman, laissons bébé à papa un instant pour prendre notre ainé dans les bras, et accueillir son émotion "je comprends, tu es en colère, car bébé tète maman, tu sais dans mon néné il y a du lait pour le nourrir, quand tu étais bébé, tu as tété toi aussi". (à mon sens, l'approche sera la même si vous optez pour le co-allaitement, l'enfant va se voir devoir partager ce sein câlin, ce sein nourricier).

 

D'autre part, il est bon de parler à l’ainé lorsqu’on s’occupe du petit (pendant le bain, pendant qu’on change la couche…) : on évite de lui dire: "je suis occupée, on verra après", on essaye de favoriser plutôt l'écoute "Que veux tu, je t’écoute". Ou quand maman allaite, si l’ainé demande un câlin lui dire "viens", ne pas refuser. L’ainé a besoin de se rassurer, de savoir que papa et maman l’aime toujours et à tout moment !   

 

10- Le comportement de l'ainé pendant la grossesse ou lorsque bébé est là peut changer :

L'ainé peut se sentir un peu inquiet ou perdu et adopter un comportement inapproprié : comme se mettre à taper, crier, jeter des objets... (à la maison, ou à l'école...) alors que jusqu'alors tout allait bien. On entend parfois parler de jalousie, mais cela induit la capacité à se comparer, l'enfant est encore jeune pour cela... en réalité ce comportement est un besoin d'attention, c'est son moyen d'expression, un moyen de dire qu'il est perdu, déboussolé un moyen pour dire qu'il a besoin de maman et papa plus que jamais (mais trouver les mots selon son âge n'est pas si facile). Finalement, il est préférable que ce comportement apparaisse... l'enfant s'exprime, il ne réprime pas ses émotions... plus elles sont réprimées, plus elles risquent de sortir fort... Il aura alors plus que jamais besoin du soutien de papa et maman.

 

On peut alors lui dire à quel point on l'aime, et qu'on comprend qu'il sente perdu. On peut dédramatiser :

- par exemple un enfant qui semble régresser dans le langage, on peut lui dire :  "ah oui les bébés vont parler ainsi au début!

- ou encore un enfant qui ne veut plus manger seul : on peut accepter de l'aider à manger,

Un enfant qui se met à taper ou griffer on lui explique que son geste n'est pas approprié, on peut l'accompagner en lui montrant que la main est faite pour caresser (Retrouvez dans cet article des pistes pour aider un enfant qui tape ou griffre... : https://www.specialitedunemaman.com/2020/01/05/mon-enfant-me-tape-que-faire/).

 

L'enfant a besoin de savoir qu'on est là pour lui, pour se rassurer.

 

10- L'ainé... il est grand... ce petit!

Quand on attend un second enfant ou plus!, on a tendance à voir l'ainé comme un grand… non, c'est encore un bébé, un grand bébé de 20 mois ou de 3 ans ou même de 5 ans! Ne soyons pas trop exigeant avec lui. ;-)

   

 

En fin d'article, vous trouverez 4 livres que je vous conseille pour préparer les ainés à l'arrivée de bébés. Vous les retrouverez également dans la liste des livres pour enfants que nous avons aimés : https://www.specialitedunemaman.com/livresenfants/.

 

Je vous souhaite une belle grossesse, et une belle rencontre familiale avec bébé.

A bientôt!

Elicheva

 

Article illustré par Jika (Jika Illustration)

"Attendre un bébé", collection L'imagerie des tout-petits. Beaucoup d'images pour ce livre qui est tout à fait accessible dès 2 ans

 

"La naissance", collection La petite Imagerie. Un joli livre, avec beaucoup d'images, et qu'on peut utiliser dès 1 an, en ciblant les pages les plus simples pour l'enfant.

"Et dedans il y a ...", de Jeanne Ashbé. Un livre tout doux, pour expliquer qu'on ne peut pas voir dans le ventre maman, mais on peut deviner ce qui s'y passe pendant la grossesse. Je le recommande dès 3 ans.

 

 

Et sa suite "Et après, il y aura...", de Jeanne Ashbé. Un livre qui explique comment sera la vie avec bébé. Je le recommande dès 3 ans

Écrire commentaire

Commentaires: 0