· 

Découvrir un métier : Doula


Bonjour les mamans et les papas!

 

Pour cette nouvelle rubrique "Découvrir un métier", je vous propose de découvrir le métier de Doula.

Un métier encore peu connu en France, que je découvre moi aussi!

 

Sabrina Cediel, Doula (Bébé en Bulle) en Ile De France, a accepté de répondre à mes questions.

 

J'ai adoré cet échange, si humain, si vrai.

J'en ressors grandie, les mots de Sabrina ont marqué mon cœur de maman, de femme et de futur maman...

 

 Je vous laisse découvrir notre échange :

 

"Bonjour Sabrina, je ne connais pas du tout ton métier. Qu'est ce que c'est qu'une Doula? Quel est son rôle ?"

"Etre une Doula, c'est un savoir être, on accompagne les familles.

Le métier de Doula ne se limite pas à la grossesse. On le connait surtout autour de la grossesse, mais elle peut accompagner une femme dans un moment charnière de sa vie, ou une famille qui vit une fin de vie, pour plein de raisons quand une famille en ressent le besoin.

 

Mon métier consiste à être au service, écouter, être présente pour les familles.

Une Doula permet de s'ouvrir, de se confier sans que moi j'ai d'enjeux par rapport à la famille que j'accompagne, je ne suis pas dans le jugement. Une Doula est une personne qui a ce juste équilibre de distance, pour ne pas donner une charge émotionnelle supplémentaire, ce qu'on pourrait avoir avec un proche.

 

C'est un savoir être, plus qu'un savoir faire : on apprend à prendre du recul sur sa propre histoire, on apprend à respecter la personne dans son histoire, dans son chemin, dans sa façon d'être. On ne conseille pas, on écoute, tout en gardant une posture disponible, bienveillante... On est présent à coté de la personne...

 

Il y a autant de Doulas que de femmes, car chacune a sa façon de procéder...

On aime bien tout ce qui est rituels de bien-être, autour de la femme comme le mother blessing, qui un moment entre femmes pendant lequel on célèbre la femme avant l'arrivée de l'enfant, ou encore le rituel de fermeture du bassin, qui est à la fois physique (par des massages), et émotionnel : on referme la page de la grossesse, pour ouvrir une nouvelle page, après une naissance, à la fin d'un allaitement, si la maman souhaite changer de vie.... On accompagne dans le chemin de vie d'une mère.

Autour de la femme et la famille.

On peut accompagner le couple aussi, autour d'un deuil périnatal, d'un désir de conception... tout ce qui touche autour de la vie, des changements de la vie.

 

Il est important de rappeler qu'il n'y a pas de notion médicale.... On sort du champs médical, on se recentre sur soi dans d'autres moyens qui nous conviennent, on se met dans "notre petite bulle à nous" qui permet de se recentrer sur soi."

 

"Comment es tu devenu Doula?  Quelle est ton histoire?"

"J'ai commencé par la formation monitrice de portage et la formation massage bébé... puis au fur et à mesure de mes rencontres, je me suis rendu compte que j'étais dans l'écoute des familles, et dans l'accompagnement, comme une Doula...

Alors je me suis demandé comment devenir Doula.

J'ai rencontré d'autres Doulas, j'ai vu quelles formations existent, puis je me suis formée."

 

"Qu'est ce que tu aimes le plus dans ton métier?"

"Etre avec les familles, être là pour les familles, qu'elles m'ouvrent la porte de leur vie, m'ouvrent leurs cœurs.

On se nourrit mutuellement. Je me sens très honorée de la confiance qu'on m'accorde, qu'on puisse être main dans la main avec les familles."

 

"Et qu'est qui est le plus difficile ou ce que tu aimes le moins?"

"Ben... je ne vois pas de choses que je n'aime pas!

Mais le plus difficile c'est la légitimité, devoir se justifier du fait qu'il n'y ait pas de reconnaissance du métier."

 

"Si je fais un focus sur la grossesse et la naissance, que va apporter une Doula aux familles et plus particulièrement à la femme?"

"En fait la question se pose dans l'autre sens : la femme peut se demander : qu'est ce que j'ai envie d'obtenir, de quoi j'ai besoin... en parler à une Doula. La Doula est au service de la famille, elle n'arrive pas avec une formule toute faite... elle répondra au besoin de la maman : par exemple se détendre, parler de la peur de l'accouchement, s'approprier son accouchement, se sentir écoutée, se confier.... Une Doula, est une femme qui est là pour soutenir une autre femme."

 

"En cours de préparation, on nous apprend des choses autour de la naissance, ça reste très technique, et finalement je trouve qu'on est très passive et qu'on ne nous écoute pas vraiment, c'est donc là qu'intervient la Doula?"

"Oui, l'idée c'est de se mettre à l'écoute. Remettre la femme dans sa puissance, lui faire confiance, car à force de l'écouter elle va savoir où est sa force....

On accueille la maman et on l'écoute, la Doula va voir comment elle peut être là pour elle, être à coté d'elle... Tu sais, la Doula ne doit pas être indispensable, elle doit être "un outil libérateur" .

La Doula va célébrer la femme.

La femme enceinte est dans une période très importante de sa vie, c'est un soutien de femme à femme dans ce qu'il y a de plus sacré, dans toute la beauté de ce qu'elle vit de ce qu'elle traverse. 

Chaque femme va appréhender la naissance de son bébé différemment."

 

"Quelle est la différence entre une Doula et une Sage Femme ?"

"La Sage-Femme a une formation médicale et va suivre la femme de ce point de vue là. Elle est aussi présente pour accompagner l'allaitement, les premiers jours avec bébé, la reprise de la contraception entre autres. Une Doula est plutôt complémentaire d'une Sage-Femme, car elle va consacrer tout son temps à l'accompagnement hors du champs médical. Tout ce qui n'est pas du ressort médical, mais qui a également son importance. Elle a le temps et l'espace d’accueillir ce que la famille aura besoin de déposer, questionner, chercher ou utiliser. C'est un accompagnement de l'ordre assez intime finalement."

 

 "Et concrètement comment se passe l'accompagnement de la Doula lors de l'accouchement? Si j'accouche à l'hôpital? à la maison?"

"S'il s'agit d'un accouchement à domicile, la Doula peut être présente, en présence de la Sage Femme.

A l'hôpital, si l'établissement l'accepte, la Doula peut prendre le relai si le papa a besoin de prendre l'air, être avec la maman, lui tenir la main, la masser, un vrai soutien...

Dans tous les cas, la Doula ne donne aucun avis médical, elle ne peut pas dire si ça se déroule bien ou pas bien, ça n'est pas son rôle."

 

"Comment est accueilli ton métier auprès des professionnels de santé ?"

 "J'ai jamais accompagné d'accouchement pour l'instant donc je ne peux pas te dire, j'ai 2 petites filles en bas âges, ça ne permet pas de m'absenter à tout moment, je sais que certaine maternité en région parisienne acceptent les Doulas."

 

"Globalement, on aborde le sujet de la naissance par le mot douleur.... est-ce que donner naissance se résume à cela ?"

"Toi tu as exprimé ce mot... Ca n'est pas forcément là où la Doula va axer son accompagnement, ça semble être ton besoin à toi de parler de douleur... tu vois la doula va vraiment répondre au besoin de la mère... et l'écouter...

 La Doula va redonner confiance à la mère sur sa capacité à donner naissance, à force d'en parler, la mère va trouver les ressources pour gérer ses peurs : contraction, expulsion, douleur....

La douleur n'est pas la souffrance. Une maman qui a mal pendant l'accouchement, la douleur est un guide pour aider à donner naissance, la mère va prendre la position qui va la soulager et aider son bébé. 

Le corps de la femme est conçu pour accoucher, on est actrice de la naissance de notre bébé, c'est un travail d'équipe"

 

"Comment choisir une Doula?"

"Au feeling, il faut que tu sentes à l'aise, en confiance... C'est primordial, que tu sois à l'aise avec l'idée de lui dire que ça sera elle ou pas elle, que tu sois à l'aise quand elle est chez toi, que tu sentes bien avec elle .... Si tu n'es pas à l'aise, c'est pas que c'est une mauvaise Doula, c'est que le feeling n'est pas là... et parfois ça peut arriver qu'une Doula ne sente pas à l'aise avec cette famille, elle sent que l'accompagnement ne va pas être fluide....

 On peut lui demander la liste des formations qu'elle a faites; c'est surtout un savoir être qu'on va lui va lui demander, donc le feeling est vraiment très important. Si tu as besoin d'une Doula qui va te masser, voir si elle a une formation en massage par exemple ou autour des rituels, est ce qu'elle a suivi des ateliers, est-ce qu'elle fait des rencontres avec d'autres Doulas.

Pour moi, vérifier si elle se tient informée, si elle travaille avec ses paires, si elle a un minimum de formations sont des points importants.

 Ce travail est réalisé avant tout aux domiciles des familles, c'est possible en cabinet, mais l'idée c'est d'aller à le rencontre des familles, c'est les familles qui ouvrent leur portes.

On peut faire des ateliers de rencontre entre parents qui se font dans la local de la Doula."

 

"Quel est le lien avec l'association des Doulas de France?"

"L'association Doulas de France ne regroupe pas toutes les Doulas de France, pour faire partie de leur annuaire, il faut avoir fait une formation spécifique et avoir signé et adhéré à leur chartre. 

Toutes les Doulas ne sont pas pas référencées auprès de cette association.

En revanche, les Doulas sont très présentes sur les réseaux sociaux, c'est un bon moyen pour trouver une Doula."

 

"Il n'y pas de prise en charge des prestations des Doulas, cela représente-il un frein à l'accompagnement? Quels sont les prix des prestations?"

"Effectivement, il n'y a pas de prise en charge, j'espère que ça va évoluer.

En termes de tarifs, il faut compter environ 60 € le rendez-vous en région parisienne, et pour un accompagnement le forfait peut varier entre 300 € et 600 € .

L'argent ne doit pas être un frein, les Doulas proposent des facilités de paiement. J'encourage les parents à dire si il y a des difficultés, on souhaite s'adresser à tout le monde, et trouver des arrangements est toujours possible."

 

"As tu des autres livres à nous recommander?" 

"Oui, je recommande la lecture de celui ci: "J'accouche bientôt, que faire de la douleur?"

 

"Merci beaucoup Sabrina pour le temps que tu m'as consacré, cet échange a été très enrichissant, j'espère qu'il le sera tout autant pour mes lecteurs."

 

Retrouvez Sabrina Cediel, Bébé en Bulle :

- sur son site Internet,

- sur son Instagram,

- sur Facebook.

 

*Je vous présenterai prochainement ce livre dans la Rubrique Grossesse, et il sera également listé dans le coin lecture des parents ;-) 

 

Ce métier vous intéresse?

- Rencontrer des Doulas est un excellent moyen d'en savoir plus!

- Il existe également des groupes Facebook tels que "Devenir Doula - Les différentes formations d'Accompagnante à la Naissance".

 

Etre accompagnée par une Doula, c'est se sentir écoutée

et devenir actrice de son accouchement, de sa vie. 

 

A bientôt pour la découverte d'un métier!

Elicheva 

Écrire commentaire

Commentaires: 0