· 

Le coucher : il y a peu il s'endormait vite et bien et là c'est la cata! Que se passe t-il avec mon petit?

Bonjour à tous et à toutes, 

 

Ahhhh le coucher!

Alors voilà, tout allait super bien, on était fier de notre petit chat et de nous : Après de longs accompagnements*, il s'endort (enfin) super bien, en douceur, sans pleurs, sans encombres… bref : IDEAL!

 

Seulement voilà, d'un coup d'un seul, tout bascule…. il a 2 ans, 3 ans, 4 ans ou plus, et il se réveille plusieurs fois par nuit… l'incompréhension totale!

 

Ok,  je vous propose qu'on mène l'enquête ensemble! :-)

 

La première étape consiste à écarter toute cause médicale : poussée dentaire, rhume, mal quelque part (voir un ostéopathe peut aider si on a identifié une douleur)...

 

Une fois les causes médicales écartées, c'est parti pour la suite de notre enquête :

 

Il grandit, il évolue, ses besoins aussi. Parfois c'est dur d'aller aussi vite qu'eux, de les suivre en étant synchro dans l'évolution de leurs besoins !

 

Je vous propose ci-dessous quelques pistes de réflexion pour comprendre pourquoi le coucher peut être perturbé :

 

 


 

1/ Nous les parents on a pris l'habitude de le coucher vers 20h car on a identifié cette heure comme LA bonne heure... et si maintenant ça n'était plus SON heure à lui ?

=> Décaler ou avancer le coucher, même de 15 minutes à 20h15 ou à 19h45 ou 19h30, car 20h00 ne correspond peut être pas (plus) exactement à son heure à lui. Il s'agit donc de tenter de trouver son (nouveau) moment d'endormissement… et pour aller plus loin, de lui apprendre à reconnaitre ses signes de fatigue en lui expliquant ce qui se passe dans son corps (il baille, se frotte les yeux ou les oreilles...).

 

2/ Les peurs : il a peut être un nouvelle peur qui surgit, par exemple peur du noir ou du monstre => je vous invite à lire ce dossier sur les peurs.

 

3/ L'alimentation : Attention au sucre! Je vous conseille de limiter le plus possible le sucre car une consommation importante de sucre a un impact sur le comportement, et également sur la qualité du sommeil. Les sucres se retrouvent dans les bonbons, les gâteaux, les glaces, les yahourts industriels, mais aussi dans certains plats tout prêts… 

 

4/ L'exposition aux écrans : Attention aussi à la quantité d'écrans. Les écrans sont nombreux autour de nous (télévision, smartphone, ordinateur, console, tablette,...), et la tentation est forte de les regarder! Sachez que les écrans ne reposent pas, au contraire, ils stimulent énormément le cerveau et… ont un pouvoir hypnotique très fort. Trop d'écrans peut nuire au comportement, et donc à la qualité du sommeil. Je vous recommande de limiter le plus possible les écrans : pour nous comme pour nos enfants! (Je vous proposerai prochainement un dossier sur les écrans.)

 

5/ Grandir... Ça fait peur! Il a peut être besoin ++ de maman et de papa dans ce moment de sa vie où il évolue. => Ne pas hésiter à passer un long moment pour l'accompagner à l'endormissement, ça l'aidera à passer plus rapidement ce cap. Ok oui, ça demande de prendre sur soi quelques temps, mais vraiment ça vaut le coup!

 

6/ Son besoin d'autonomie est-il comblé ? => Il peut être intéressant de le rendre de plus en plus acteur de ce qu'il vit ou de ce qu'il fait la journée. Il trouvera la réponse à son besoin grandissant d'autonomie et sera peut être plus apaisé.

Comment? En le responsabilisant : "tu préfères le pyjama rouge ou le bleu?", en le valorisant (au cours de la journée) : "Je te remercie de m'avoir aidé à mettre la table", en lui permettant de faire des choses : il veut tenter de s'habiller et met son pantalon à l'envers... ok, il est à l'envers, mais surtout : il a réussi à l'enfiler! Valorisons la réussite! ;-)

 

7/ A t-il bien compris que c'est le soir, que c'est la nuit? => pour l'aider à avoir des repères temporels, je vous invite à lire cet article : "Demain, hier, ce soir, à 11h30... Comment donner des repères temporels à nos enfants ?"

 

8/ Quelque chose le tracasse : par exemple un bébé dans le ventre de maman? => bientôt je vous proposerai un dossier sur l'arrivée du 2ème enfant (ou 3ème ou plus!) 

 

9/ Les angoisses de son entourage l'impactent : pensez également que le stress que nous éprouvons, nos enfants le ressentent ! Le stress généré chez les adultes par l'actualité peut fortement les impacter. Je vous invite à consulter ce dossier "Parler de l'actualité avec nos enfants"

 

Dans tous les cas je pense qu'il est important de lui parler, d'expliquer à notre enfant que nous sommes un peu perdus face à ce coucher perturbé, et ce, même si l'enfant est très jeune :-).

 

Cette liste n'est pas exhaustive! Il s'agit de pistes de réflexion. Vous avez peut être identifié d'autres pistes? :-)

 

( *conseil : ne laisser pas pleurer votre bébé, cela génère un stress énorme pour lui. Un bébé à besoin d'être accompagné pour s'endormir paisiblement. Et : oui accompagner bébé à l'endormissement demande du temps et de l'énergie, et à terme c'est payant ! ;-). D'autres part, rappelons nous que le sommeil d'un enfant n'est pleinement acquis.... que vers l'âge de 3 ans!)

 

A bientôt!

Elicheva

(article illustré par Jika)

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Linda (mardi, 12 janvier 2021 03:09)

    Merci Elicheva pour cet article

  • #2

    Elicheva (mardi, 12 janvier 2021 10:02)

    Avec plaisir Linda, tiens moi au courant :-)

  • #3

    Maryse (samedi, 16 janvier 2021 10:29)

    Merci pour se très beau article. Je vais mener l'enquête

  • #4

    Elicheva (samedi, 16 janvier 2021 14:13)

    Merci Maryse pour votre commentaire <3. Tenez moi au courant !